Résidences à La Ruche - Soutien à la jeune création

1 - Résidence des Occiputs 

Du 12 au 22 septembre 2016
Présentation publique le 22 septembre à 20h

Les Occiputs sont un jeune collectif parisien que nous avons accueilli en 2016 au festival Arsène avec leur création "Cherchez la femme". Nous les accueillons en ce début d'année pour un nouveau travailsur l'image de soi et la construction des identités :
" A-t-on dit de vous ? Quelque chose de vrai ? Quelque chose de faux ? Vous a-t-on un jour rangé bien consciencieusement dans un endroit, un tiroir fermé ? Devenez –vous ? Que devenez-vous ? Quand devenez-vous ? Après Chercher la femme, la compagnie les Occiputs vous invite à sa nouvelle création sur la construction de soi... Encore en chantier, le spectacle se construit, au fil des rencontres, à partir d’une collecte de souvenirs et d’une écriture chorégraphique et textuelle sur ce qui ferait d’un enfant un « adulte ». Entre danse, théâtre et chant, les comédiens jouent sur les identités et les étiquettes pour mieux se perdre. Viendrez-vous ? "

 

2 - Résidence de la Compagnie Vadé

Du 3 au 12 janvier 2017
Représentation de "Bestiaire Musical" le 22 septembre à 20h

La compagnie Vadé, créée par de jeunes artistes issus de l'école internationale de théâtre LASSAAD (Belgique) ont été invités en 2016 au festival Arsène pour présenter la première version de leur "Bestiaire Musical". Ils sont de retour dans notre université pour travailler cette forme à nouveau.
" Cinq femmes partagent leurs états d’âme en égrainant leurs chants, allant d’un répertoire traditionnel inspiré des musiques du monde, à des morceaux de jazz déjantés en passant par le music-hall. Elles vous transporteront du rire aux larmes, au cœur d’une saga caustique et ébouriffante. "

 

3 - Résidence de la compagnie Velum

Du 5 au 9 décembre 2016
La compagnie Velum a été créée à l’université d’Artois il y a 5 ans par deux étudiants en arts du spectacle, Guillaume Deman et Kévin Lévêque. Depuis ce temps, le service culturel suit leur parcours de près et notamment la création du spectacle Un Jour en plus, pour lequel des ateliers d’écriture avaient été menés à l’université il y a 2 ans. Prenant la forme dune fiction radiophonique enregistrée en direct, cette création théâtrale aborde bien entendu la question du temps, mais à travers elle, celle de l’engagement citoyen et de la démocratie.
Présentation publique d’Un Jour en plus le 18 janvier 2017 à La Ruche.

> Atelier Un jour en plus
Jeudi 8 décembre, de 16h à 18h 
Il s’agit avant tout de vous présenter la démarche artistique de la Cie Velum lors de cette rencontre interactive dans l'espace du spectacle Un Jour en plus, qui se jouera le 19 janvier à La Ruche. Pour ceux qui le souhaitent, une scène sera enregistrée collectivement, ainsi que plusieurs passages qui feront ensuite l'objet d'un montage et seront peut-être employés dans le spectacle.
Entrée réservée aux étudiants et personnels de l’université d’Artois - Gratuit sur inscription :  emilie.zehnder@univ-artois.fr 

> Spectacle Un Jour en Plus
Mercredi 18 janvier à 19h 
Et vous, que feriez-vous d’un jour en plus chaque semaine ? C’est l’idée de Michel. Une idée qu’il va partager sur les réseaux sociaux et qui va rapidement faire le tour de l’Europe. Dans cet univers de science-fiction, cette idée pourrait bien devenir réalité. Mais les dirigeants de l’Union Européenne veillent et feront tout pour empêcher le surgissement improbable de ce jour. Ils prendront des décisions qui, malgré eux, créeront les conditions nécessaires au rassemblement de tous autour d’un seul média : la radio. Nous voici installés au sein d’un studio radiophonique avec trois comédiens-musiciens racontant l’histoire de Michel et de son idée. Nous sommes happés dès les premières minutes, pris tous ensemble dans un vrai suspens, attentifs et à l’écoute des questionnements philosophiques que soulève cette fiction. Guillaume Deman (ancien étudiant en Arts du Spectacle à l’université d’Artois) a écrit une pièce en trois parties à partir du matériau récolté durant plusieurs mois dans des ateliers d’écriture menés dans la région sur ce thème du jour en plus. Il en résulte un spectacle hybride, fondamentalement sonore, un théâtre où l’on regarde le son se fabriquer, au plus proche des artistes qui créent cet univers.
Ouvert à tous et gratuit sur réservation.

 

4 - Résidence du collectif Cris de l'Aube

Du 27 février au 1er mars 2017
Deux représentations de "Néant" ont lieu le mercredi 1er mars à 15h et 19h 

Le Collectif Cris de l'Aube, créé à l'université d'Artois en décembre 2013 par Anthony Coudeville et Charly Mullot regroupe selon les projets une dizaine de personnes d’horizons différents (du théâtre, à la danse en passant par la musique, l'art graphique, l'illustration ou par l’accompagnement culturel). Le collectif produit un théâtre moderne, des créations originales, et place en premier plan les histoires et le jeu des acteurs. Ce qui prédomine également dans l'activité de la Cie c'est la décentralisation culturelle, et la médiation. Ne plus attendre le spectateur, et aller à sa rencontre.

Le collectif est accueilli en résidence à La Ruche pour travailler sur la création "Néant" :
"2047. Le monde a sombré dans l’apocalypse tant attendue. Trois survivants, Paul, Richard et Thomas, poursuivent leur route vers un lieu qui aurait soi-disant/à ce qu’ils auraient entendu, était épargné. En chemin ils se retrouvent face à leurs doutes, l’incertitude de leur condition et leur mort à venir."

 

5 - Résidence de Sophie Mayeux

Du 13 au 24 mars 2017
Répétition publique le mercredi 22 mars de 12h à 14h

Après que le spectacle « Die Verwandlung » autour de La métamorphose de Kafka, ait été programmé au Festival Arsène en 2016 lors de la journée dédiée à la performance, l’université d’Artois a souhaité continuer le travail engagé avec l’artiste.

C’est ainsi que l’université accueille Sophie Mayeux en résidence afin de lui permettre de construire la deuxième partie de son spectacle et de développer son travail de recherche chorégraphique sur les corps métaphoriques. Après un mémoire théorique sur Les corps déviant dans les formes dramatiques contemporaines, Sophie Mayeux profitera de son temps de travail à La Ruche pour explorer la métamorphose.

Venez découvrir son univers en participant à deux ateliers qu'elle proposera : 
- workshop chorégraphique autour des notions de corps et objet, et de corps et matière : le jeudi 23 mars de 17h à 20h
- training Chi-Kong : les lundi 20 et vendredi 24 mars de 10h à 11h

Vous pouvez également venir en cafétéria le jeudi 23 mars de 12h à 14h afin de partager un déjeuner avec Sophie et de discuter de sa démarche artistique et de ce que vous aurez vu la veille (amenez votre lunch) !

 

Service Vie Culturelle
et Associative

culture@univ-artois.fr

Tél.03 21 60 49 49

Maison de l’étudiant
rue Raoul François
62000 ARRAS

 

Université d'Artois - 9, rue du Temple - BP 10665 - 62030 ARRAS CEDEX - France - Tél : +33 (0)3 21 60 37 00